Posts Récents

Comment vaincre le syndrome de la page blanche afin d'écrire plus facilement


Le syndrome de la page blanche, comment y faire face?

En tant qu’auteur, on a tout, un jour ou l’autre, été confronté au syndrome de la page blanche. Parfois, même si l’on prend la décision de bloquer une plage horaire dans notre agenda afin d’écrire le chapitre de notre livre ou pour pouvoir rédiger un article de blogue, lorsque nous nous assoyons afin d’effectuer cette tâche, il ne se passe rien!

Dans ces moments-là, on a l’impression que le temps passe lentement, n’est-ce pas? Même si l’on se motive intérieurement, les minutes laissent la place aux heures. Parfois, ça débloque enfin et l’on est fier de nous, mais parfois, même si l’on se concentre sur la tâche, il ne se passe absolument rien!

Enfin presque, toujours assis devant notre ordinateur, on regarde cette fameuse page blanche, on ne comprend pas pourquoi la créativité n’est pas au rendez-vous et on se sent coupable de ne pas être capable de livrer la marchandise. Dans certains cas, il peut même nous arriver de sentir que l’on n'est pas doué, ce qui fait en sorte que notre confiance en nous diminue d’un cran. Pire encore on se tape sur la tête en disant des injures envers nous-mêmes, on se donne de l'énergie malsaine et on se force à écrire même si l’on ressent que rien ne monte naturellement. Ce ''tenir-prise" augmente notre niveau de stress, puis l’on finit souvent par en ressentir une douleur physique. Découragé, on abandonne notre séance d’écriture en se disant que demain est un autre jour.

Même si on n’est plus en mode écriture, la journée passe et l’on ne pense qu’à cet échec. On a l’impression de perdre tous nos points de repère et il nous est impossible de lâcher-prise le reste de la journée. La nuit arrive et au lieu d’en profiter pour se ressourcer, la fameuse page blanche hante nos rêves!

Et le lendemain, la roue recommence et ainsi de suite! Jusqu’à ce qu’on se décourage pour de vrai et qu’on décide d’abandonner notre rêve d’écrire!

Est-ce que ça t’est déjà arrivé de te retrouver dans cette situation? Si tu as déjà ressenti toutes ses émotions négatives face au syndrome de la page blanche, sache que je te comprends parfaitement. En tant qu’auteur, j’ai longtemps été comme ça. Je bloquais du temps dans mon agenda pour écrire, mais ma créativité n’était pas au rendez-vous. Puisque j’avais une tête dure, je m’entêtais à écrire quand même quelques lignes. Hélas! Tout ce que je lisais, c’était mes propres frustrations. J’effaçais tout, puis je recommençais à remplir à nouveau cette belle page blanche! Je me relisais et je n’étais pas satisfaite de ce qui y était écrit. J’effaçais tout, puis je recommençais jusqu’à ce que je me décourage et que je finis par me convaincre que je n'avais aucun talent afin d'exercer le métier d'écrivain!

En fait, la fameuse roue a été présente dans ma vie durant 18 ans! Il m’a fallu tout ce temps avant que je me décide enfin à aller de l’avant dans mes projets d’écriture. Lorsque mon premier livre est sorti, je n’ai pas honte de l’avouer maintenant, j’ai eu peur du succès. Le syndrome de la page blanche est revenu dans ma vie pendant quelques mois!

Cette fois-ci, ce n’est pas elle qui a gagné parce que je me suis développée au fil des dernières années des stratégies anti page blanche! Ses stratégies simples, mais efficaces m’ont permis de réussir là où j’ai échoué dans le passé. Maintenant, je suis fière de moi et j’ai plus de confiances en mon talent parce que je sais que ce n’est pas parce que je n’ai pas de créativité durant une période de ma vie que je ne suis pas une auteure talentueuse. La créativité, c’est un cycle, parfois ça vient, parfois ça ne vient pas. Afin de rédiger une œuvre à la hauteur de nos attentes, il ne faut rien forcer. Le tout doit venir naturellement et sans brusqueries.

Ceci étant dit, comme je te le disais tantôt, avant de me décourager et de tout laisser tomber, j’utilise maintenant des stratégies anti page blanche lors de mes séances d’écriture qui m’aident à stimuler ma créativité la plupart du temps. Aujourd’hui, c’est avec humilité que je t’ouvre mon cœur et que je me permets de te transmettre ses 4 stratégies afin de t’aider à faire face au syndrome de la page blanche. Le tout, pour t’aider à réussir à concrétiser ton rêve!

D’abord, sache que ses stratégies n’ont pas pour objectif de brusquer le processus de créativité, mais bien de stimuler la créativité afin de permettre à l’auteur de se laisser aller naturellement par la suite. Je les utilise toutes personnellement sur une base régulière et je me dis que si elles fonctionnent pour moi, elles peuvent permettre à d’autres auteurs d’obtenir de bons résultats. Ceci étant dit, je n’ai pas de baguettes magiques et c’est pour moi essentiel de clarifier ce point avant de te dévoiler mes secrets!

L’idée concernant toutes ses belles stratégies, c’est de mettre notre corps en mouvement et de l’échauffer afin de l’aider à se réveiller. Une fois que ton corps aura travaillé un peu, ton cerveau sera dans une condition optimale, ce qui t’aidera à obtenir de véritables résultats. À mon avis, la créativité, c’est comme un muscle, il faut l’échauffer afin de lui permettre de travailler à sa pleine capacité et c’est dans cet état d’esprit que je te suggère aujourd'hui 4 exercices.

LA TEMPÊTE D’IDÉES CRÉATIVE :

Pour ma part, la tempête d’idées créatives est un exercice d’échauffement que j’aime utiliser avant de rédiger le plan d’un nouveau projet. Il est possible de le faire seul ou en groupe et place les participants dans une énergie là où l’on alterne naturellement le plaisir et le focus. D’une durée d’environ 30 minutes, utiliser cette stratégie, ce n’est pas une perte de temps! Au contraire, s’il est fait de la bonne façon il peut s’avérer que ce temps soit productif pour l’ensemble du projet à être développé.

Afin de pouvoir procéder, tu as besoin d'une liste de musiques qui te donne de l’énergie ainsi que d’une autre plus relaxante. En alternance, tu te serviras de chacune des listes afin d’augmenter ton niveau d’énergie et pour revenir au calme. Le tout, afin de permettre à ton cerveau de décrocher entre deux séances de tempêtes d’idées et de faire le tri parmi celles-ci.

Bien que cet exercice puisse être fait d’une façon spontanée, je te suggère de minuter chacune de tes séances d’écriture afin de maximiser ton temps et de concilier efficacité et productivité.

D’abord, prends le temps de t’étirer et de déconnecter complètement de ton projet d’écriture. Pour ce faire, je t’invite à écouter la musique qui te donne le plus d’énergies positives rapidement. Dans mon cas, ce sont des chansons de la Compagnie créole qui créent un effet magique sur mon moral. Pendant que tu écoutes cette musique, laisse-toi aller spontanément. Si tu as envie d’être en mouvement, fais-le. Si tu souhaites chanter, chante. L’important, c’est de se laisser transporter dans cet élan de folie et de comprendre que le ridicule ne tut pas!

Quand la musique se termine, en théorie, tu devrais avoir un niveau d’énergie maximal et ne plus penser à tes difficultés d’écriture. C’est un bon moment pour prendre ta feuille et ton crayon afin de noter durant 3 minutes tout ce qui te vient en tête lorsque tu penses spontanément au thème que tu souhaites développer durant ta séance d’écriture. Durant cette période, il se peut que ça débloque d’une manière naturelle, mais il se peut aussi que tu ne sois qu’une seule ou deux idées qui te viennent naturellement. Peu importe, c’est correct. Ne te juge pas et continue l’exercice puisqu’il est amusant.

Ensuite, une fois que le temps que tu t’es fixé pour réaliser cette tâche est écoulé. Je t’invite à écouter une musique relaxante et qui t’aide à te sentir plus zen. Afin de détendre complètement ton corps, il t’est possible de fermer les yeux et de l’écouter coucher sur le sol ou assiste en position de méditation. L’important, c’est que tu te sentes bien.

Quand la musique se termine, prends tout ton temps afin de retrouver ta feuille et ton crayon. Comme tantôt, tu disposes de trois minutes afin de faire le tri de tes idées initiales. Lis naturellement chacune d’elles. Écoute ton cœur et raye celles qui ne te conviennent pas. Quand le temps est écoulé, tu es maintenant prête à refaire la première série afin d’augmenter ton niveau d’énergie.

Cette fois, au lieu de trouver de nouvelles idées, tu vas te concentrer afin de développer celles que tu as décidé de conserver lors de la dernière série et ainsi de suite jusqu’à ce que le 30 minutes s’écoule. En théorie, rapidement, tu devrais avoir un plan de travail et un fil conducteur qui te permettront de vaincre le syndrome de la page blanche et de commencer ta séance d’écriture à l’ordinateur!

Si ce n’est pas le cas, peut-être ne vaut-il mieux ne rien forcer et reprendre cette séance d’écriture un autre jour ou tout simplement tenter le tout en utilisant ma deuxième stratégie anti page blanche!

LA MARCHE DYNAMIQUE :

La marche dynamique est une stratégie idéale à utiliser lorsque l’on a l’impression que l’on est en train de se décourager et d’abandonner. Cette stratégie ne coûte rien et est tellement simple à faire qu’on n’y pense pas la plupart du temps. En fait, il s’agit d’alterner des périodes d’activité physique et des périodes de concentration sur la tâche afin de permettre au cerveau de s’aérer durant la séance d’écriture.

Comme le dit si bien ma professeure de yoga : ‘’rien ne vaut mieux qu’une belle promenade en nature!’’. Quelle bonne idée, mais sache que peu importe l’endroit que tu choisiras afin d’aller prendre une marche, l’important c’est de mettre le corps en mouvement. Voilà tout! Donc, il est inutile de ne pas tenter le tout pour le tout sous le prétexte qu’il fait un froid de canard puisqu’il existe la possibilité de marcher sur un tapis roulant ou dans le corridor de ton appartement.

D’abord, je te suggère d’emmener avec toi en promenade du papier et un crayon, une enregistreuse ou un téléphone intelligent parce qu’il se peut que ta créativité se débloque alors que tu te concentreras à observer un oiseau se percher sur une branche ou une maison que tu contempleras durant ta ballade. N’oublie pas que pour que l’exercice soit efficace, il faudra alterner l’activité physique avec des périodes de concentration. C’est pourquoi je te suggère de faire une promenade d’environ 15 minutes et de retourner par la suite 15 minutes devant ton ordinateur afin de savoir si ta créativité a été stimulée pour faire suite à cette belle marche en nature. Si le tout vient naturellement, tant mieux, continue d’écrire naturellement et avec spontanéité.

Si ta tête résiste encore, continue de l’aérer. Cette fois-ci, promène-toi 10 minutes. Peut-être serait-ce suffisant afin de te permettre de vivre 10 minutes de créativité devant ta belle page blanche? Si ce n’est pas le cas, retourne te promener, mais cette fois-ci durant 5 minutes.

Lorsque tu reviens de cette troisième promenade, affirme à voix haute que c’est ta dernière tentative de la journée. Le fait d’aider ton cerveau à en prendre conscience, il se peut qu’il finisse par invité la créativité à se joindre à toi afin de pouvoir compléter ta séance d’écriture avec succès. Si ce n’est pas le cas, ne te juge pas et passe à autre chose pour une période d’au plus 24 heures.

S’il fait beau à l’extérieur et que tu désires profiter pleinement de l’expérience, je t’invite à te permettre de vivre une promenade en forêt dans laquelle tu te permettras de t’asseoir sur un rocher avec un ordinateur portable ou un cahier pour écrire durant quelques minutes. L’automne, c’est ce que je fais et ça fonctionne à tous les coups.

Bien que cette stratégie puisse paraître fort simple, sache qu’elle a fait ses preuves durant les pires périodes de mes études en coordination d’événements et m’a aidé à terminer mes travaux de fin de sessions. D’ailleurs, c’est une travailleuse sociale qui m’avait à la base expliqué cette stratégie, donc, j’imagine que des centaines d’étudiants ont pu voir la lumière grâce à la marche dynamique et ainsi réussir leur scolarité!

DÉTECTIVE DU MOMENT PRÉSENT :

Ce n’est pas un secret pour personne, les artistes aiment s’entourer de situations de la vie de tous les jours afin de s’en inspirer pour créer leurs personnages, leur histoire ou peindre le portrait d’un individu qui touche leur corde sensible. Puisqu’un écrivain est, à mes yeux, avant tout un artiste, il va de soi que cette manière de vivre peut-être efficace afin d’écrire le chapitre d’un nouveau livre ou un article de blogue. C’est pourquoi, à partir de maintenant, je t’invite à choisir d’écrire dans des endroits inspirants, mais aussi dans des lieux où il t’est possible d’observer des gens et des situations courantes de la vie de tous les jours.

Non seulement ça va te permettre de vivre une séance d’écriture dans un nouveau Café, de t’évader l’esprit et de briser la routine, mais il te permettra d’observer autour de toi. Comme on dit, c’est dans l’instant présent que l’on trouve les meilleures sources d’inspiration. C’est aussi dans l’instant présent qu’il nous est possible de capter l’énergie qui nous entoure. Cette énergie, nous la ressentons lorsque nous sommes en contact avec les autres et en contact avec les différents lieux. Si tu fais face au syndrome de la page blanche depuis un certain temps, le fait de changer de lieu t'aidera à renouveler ton énergie, ce qui sera bénéfique pour l’ensemble de ton projet d’écriture.

Pour ma part, lorsque j’écris un livre, je m’amuse à être la détective du moment présent. Ainsi, je pars à l’aventure dans ma propre ville à la recherche d’une source d’inspiration qui me permettra de mettre sur papier les traits physiques ou psychologiques de mon prochain personnage. Tout cela m'aide à stimuler ma créativité, mais me permet aussi de briser la routine ne serait-ce que pour quelques heures.

Souvent, on me pose les questions suivantes: ''Suzie ou est-ce que je devrais aller? Quel est le meilleur lieu afin d’être le détective du moment présent?"" En fait, la réponse t’attend sagement dans ton cœur. Il n’existe à la base aucun bon ou mauvais lieu. L’important, c’est de se poser la question : ‘’de quoi ai-je besoin aujourd’hui?’’. Dans mon cas, il m’est déjà arrivée de passer la journée complète assise sur le banc d’un centre commercial avec mon stylo et mon carnet de notes. L’histoire s’écrivait au fur et à mesure que j’observais et il m’était impossible de quitter ce lieu. J’ai eu des résultats semblables en passant la journée dans une bibliothèque là où j’observais les pages couvertures des livres similaires à celui que je souhaitais écrire. Bref, ton cœur a la réponse, écoute-le.

LES 5 DOIGTS DE LA MAIN :

Il est prouvé que lorsque l’on vit une période de découragement profond ou lorsque l’on se sent déprimé, le fait de s’entourer des bonnes personnes va nous aider à passer au travers plus facilement. C’est dans cet état d’esprit que je me trouvais au moment où j’ai eu la brillante idée de trouver cette 4e stratégie anti page blanche.

En fait, il y a un peu plus d’un an, une de mes partenaires m’a confié le mandat d’écrire un article sur son blogue. Bien que je maîtrise bien le sujet et que j’avais accepté le défi, ça faisait 2 semaines que je faisais face au syndrome de la page blanche. La date butoir à laquelle je devais remettre cet article arrivait à grands pas et je ne savais toujours pas quoi écrire. Cela m’angoissait et j’ai failli lui écrire à de nombreuses reprises afin de lui dire que je n’y arriverais pas.

Au moment où j’allais tout abandonner, je me suis souvenue que j’avais dit lors d’une de mes conférences qu’une idée allait toujours plus loin lorsqu’elle était partagée. C’est alors que j’ai eu un flash en me disant que même si moi je n’avais aucune inspiration afin de rédiger mon article, il se pouvait que dans mon entourage immédiat certaines de mes amies de confiance pouvaient m’aider dans la réalisation de cette tâche.

J’ai donc décidé de donner une seconde chance à mon article de voir le jour en m’offrant la possibilité de sortir de ma zone de confort et de demander de l’aide. J’ai créé un groupe Facebook privé que j’ai appelé les 5 doigts de la main et j’ai demandé à 5 de mes amies que je trouve inspirantes de s’y joindre. Celles-ci ne sont pas des auteures, mais des femmes de confiance qui m’inspirent énormément. Dans un premier temps, je suis sortie de ma zone de confort et j’ai avoué ma vulnérabilité. Je leur ai expliqué que je n’arrivais pas à rédiger cet article. J’ai exposé la thématique ainsi que les demandes précises de la propriétaire du blogue ainsi que les nombres de mots approximatifs que je devais écrire.

C’est à ce moment précis que j’ai réalisé à quel point j’étais bien entourée. Une vague d’amour est arrivée jusqu’à moi. Tel un Tsunami, j’ai réalisé qu’ ensemble, en partageant nos idées, on pouvait déplacer des montagnes! Quel privilège que de constater que toutes les fois qu’une amie me donnât une nouvelle idée, les 4 autres la bonifiait en y ajoutant leur grain de sel. En l’espace de 10 minutes, j’avais tout ce dont j’avais besoin afin de rédiger cet article. Quand la responsable du blogue a reçu mon texte, elle m’a félicité. Je lui ai avoué que le résultat final était le fruit d’un travail d’équipe. Elle m’a fortement recommandé de poursuivre dans cette lignée parce que j’étais entourée, selon elle, d’une équipe fantastique! Lorsque j’ai transmis à mes 5 doigts de la main toutes ses belles phrases, chacune d’elle a été émue. Ce groupe Facebook secret existe toujours. Quand l’une d'entre nous avons besoin d'idées, peu importe pour quel genre de projets artistiques, nous nous en servons afin de faire une tempête d’idées collective.

Puisque c’est ensemble qu’une idée va toujours plus loin, je t’invite dès à présent à t’entourer d’une équipe afin de faire face au syndrome de la page blanche avec plus de facilité.

Tout ceci étant dit, j’ai envie d’ajouter simplement que c’est à partir de mots que l’on construit des phrases et qu’à partir de phrases, nous parvenons à écrire une première page et ainsi de suite jusqu’à ce que notre livre soit terminé. Oser faire le premier pas en vainquant contre le syndrome de la page blanche, c’est déjà de s’offrir la possibilité de réussir et de transformer notre rêve en réalité!

Bon succès.

Cordialement,

Suzie Champagne.

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020  créer par Suzie Champagne