L'écriture m'a ramené à la vie!

Une lettre de mon coeur au tien...


Cher complice, chère complice,

Tôt ou tard, on a tous déjà été confrontés à une épreuve si bouleversante qu’elle nous a éteinte à petit feu ! Ce moment marquant de notre vie peut nous éteindre complètement, mais si nous décidons d’y faire face, il peut également être un tremplin pour changer complètement le cours de notre existence, à jamais !

L’histoire que je te raconte aujourd’hui, tirée de ma vie, jamais je ne l’ai relatée à personne à part quelques amies précieuses à mon cœur et certains membres de ma famille immédiate. On dit que c’est souvent que quand on touche le fond du baril, on finit par remonter. Dans mon cas, c’est exactement comme ça que ça s’est passé. Ce texte est rédigé comme une lettre de mon cœur au tien. Si mon histoire fait écho dans le cœur d’une seule personne, ma mission est accomplie ! Si j’inspire un être humain à se libérer, prendre une décision importante ou écrire la vie de ses rêves, un mot à la fois, grâce à l’écriture, je suis au comble du bonheur !

La puissance de l’écriture inspirée, j’y crois ! Il s’agit bien plus que de se connecter à la source pour écrire les mots qui montent naturellement à partir du cœur. Non ! Le jet du cœur, pour moi, c’est un mode de vie qui m’a permis de cicatriser plusieurs de mes blessures, surtout à l’adolescence…

Je me souviendrai toujours de cette sombre soirée à l’été de mes 13 ans ! C’était humide à un tel point que ma sueur coulait sur mon corps. Je me sentais collée, laide et sale. Seule à la maison, dans ma chambre, située au sous-sol de ma maison, en compagnie d’une bouteille de pilules trouvées dans la pharmacie, je broyais du noir ! Ma souffrance était telle que je n’avais plus envie de vivre. En fait, avec un pas de recul, je sais que, en mon for intérieur, je souhaitais ne plus souffrir ! Sans même m’en rendre compte, en pleurant comme un bébé, j’avalais chaque pilule en espérant que mon corps, que je trouvais tellement laid, puisse s’endormir pour ne plus jamais se réveiller.

Un moment donné, sans trop savoir pourquoi, j’ai ressenti une chaleur autour de moi, j’ai changé d’idées et je me suis levée, de peine et de misère, pour vomir ce cocktail que j’avais ingéré et j’ai jeté les dernières doses de pilules à la poubelle, éliminant toutes les preuves de cet instant de faiblesse. Par chance, sans m’en rendre compte, j’avais pris une bouteille de vitamines… Comme quoi, quand notre heure n’est pas arrivée, les synchronicités peuvent être au rendez-vous pour nous ramener à la vie…

Après m’être confiée à une amie des raisons pour lesquelles j’avais failli commettre une erreur fatale, j’ai décidé de m’ouvrir à ma mère pour lui confier mon secret. Quelques jours plus tard, les larmes aux yeux, elle m’accompagnait au CALACS, un organisme qui offre de la thérapie aux femmes victimes d’abus. Dès ma première rencontre avec la dame responsable de mon dossier, celle-ci m’a remis un cahier Canada Vert dans lequel elle m’invita à écrire comment je me sentais pour les 12 prochaines semaines. Au fil du temps, ce cahier est devenu mon confident, puis c’est là que j’ai compris que l’écriture était libératrice. Un mot à la fois, je guérissais la jeune fille que j’étais pour me préparer à déployer mes ailes et devenir la femme que je suis maintenant ! Au bout de 12 semaines, non seulement j’avais repris goût à la vie, mais je savais que pour poursuivre le chemin qui mène à ma paix intérieure, l’écriture était mon meilleur allié, ce compagnon de voyage sur lequel je pouvais compter n’importe quand. J’ai donc remercié cette intervenante et poursuivi cette aventure au cœur de moi-même grâce à l’écriture.

1 an s’est écoulé. J’ai remplacé mon cahier vert par un magnifique journal intime dans lequel j’écrivais maintenant tous les jours. Tantôt, j’écrivais les émotions que je vivais, mais comme je me sentais de mieux en mieux, ce sont surtout des poèmes et des histoires qui hantaient mon esprit le soir avant de m’endormir. Un jour, alors que l’été tirait sa révérence pour laisser toute la place aux couleurs de l’automne. Assis sur un rocher, dans mon havre de paix, le petit ruisseau, j’ai contemplé un magnifique saule pleureur. Il a été ma muse pour rédiger un poème : Mes pleurs, mon saule. C’est là, seul avec toutes ses émotions qui m’habitaient, que j’ai ressenti que l’écriture avait croisé ma route au bon moment afin non seulement de me ramener à ma vie, mais d’éveiller un rêve à l’intérieur de moi, soit celui d’écrire un livre !

Je savais déjà, en mon for intérieur, que l’écriture inspirée avait croisé ma route pour me connecter à ma mission de vie. Les années sont passées, puis, à l’aube de mes 30 ans, j’ai commencé à écrire, un mot à la fois, mon premier livre : Chocolatez votre vie de bonheur, une œuvre qui relate mon récit de vie, mais surtout comment est-ce que j’ai créé ma recette de bonheur !

Cher, chère, complice, avec la crise planétaire dans laquelle nous vivons depuis plus de 20 mois, cela se peut que la souffrance soit au rendez-vous dans ton quotidien ! C’est possible que chaque matin, quand tu te lèves, tu aies oublié que la vie était un magnifique terrain de jeu sur lequel tu pouvais vivre des expériences. Si tu te sens déprimé, au bord des larmes, que tu es incapable de trouver un sens à ta vie ou que tu dois prendre une décision pour changer les choses, mais que tu ne sais pas comment vivre un moment d’introspection avec toi-même, sache que je te comprends totalement parce que je suis déjà passé par là ! L’écriture a été ma bouée de sauvetage qui m’a permis de goûter à la vie.

Aujourd’hui, en toute humilité, je t’invite à joindre un défi qui peut être le tremplin pour te libérer par l’écriture, vivre un moment d’introspection afin de prendre une décision importante ou visualiser à partir d’une intention pour attirer plus d’abondances, sous toutes les formes, dans ta vie. Ce défi, de 10 jours, te permettra, entre autres, d’explorer le jet du cœur, pour écrire la vie de tes rêves, un mot à la fois ! Dans celui-ci, je te propose 10 exercices ludiques pour passer de l’écriture inspirée à une vie plus inspirante ! C’est le coup d’envoi pour commencer ta grossesse littéraire afin que tu puisses mettre au monde ton projet de livre avec le moins de contractions possible, mais aussi le moment idéal d’écrire pour te libérer, trouver un sens à ta vie, prendre une décision importante ou émettre une intention sincère et t’engager à réaliser un de tes rêves !

Si cette invitation, de mon cœur au tien, vibre. Tu es bienvenue à joindre ma communauté Les complices, auteurs motivés à avancer, pour vivre le défi : J’écris la vie de mes rêves, un mot à la fois qui commence le 12 novembre ; à 8 h. Pendant 10 jours, un mot à la fois, je serai ton guide pour t’initier à l’écriture inspirée afin de tout mettre en œuvre pour que tu puisses vivre une vie plus inspirante. Ce défi peut être un tremplin pour aller au bout de tes rêves et commencer, ou poursuivre, l’écriture de ton livre ! Il peut aussi être le tournant d’une page de ton histoire plus sombre et te libérer suffisamment pour commencer le prochain chapitre de ta vie. Tout est parfait, chacun en retirera une grande valeur adaptée à ses besoins.


Avant de terminer la rédaction de ma lettre du cœur et retourner vaquer à mes occupations, sache que si tu ressens énormément de souffrance, c’est fondamental d’aller chercher de l’aide d’un professionnel ! Si tu habites au Québec, tu peux en obtenir en contactant le 811. C’est difficile s’ouvrir en toute vulnérabilité, mais c’est également le premier pas que tu peux faire dans la bonne direction pour retrouver ta joie de vivre.

Avec toute ma bienveillance, je te souhaite une belle journée.

Suzie Champagne,

Complice des auteurs.

Posts Récents