Posts Récents

Planifier 2020 est un véritable jeu d’enfants.


2019 tirera bientôt sa révérence emportant avec elle toutes nos vieilles habitudes… Laissant ainsi toute la place à 2020, à l’espoir que cette nouvelle année puisse enfin être notre année à nous. Après tout, avec les défis que nous avons vécus l’an dernier, nous méritons ce temps de répit, n’est-ce pas?

Comme si le fait de changer de chiffres enterrerait à jamais tous nos soucis et nous permettrait de devenir une toute nouvelle personne… Hélas, le temps passe, la routine se réinstalle et les mauvaises habitudes reviennent au galop! Nos résolutions que nous avons prises s’estompent si bien qu’à la Saint-Valentin, nous mangeons du chocolat découragé d’avoir échoué…

Et si cette année, c’était différent et qu’il t’était permis de réussir? Et si l’impossible devenait enfin possible? Comment maximiserais-tu ton temps afin de faire de 2020, la meilleure année de ta vie?

Planifier 2020 en 8 étapes faciles et sans tracas, c’est possible et ça permet d’éviter de tomber dans le piège de l’éternel To do liste ou des bonnes résolutions non tenues.

Je tiens à t’avertir que cet article peut être un levier puissant. Par contre, si tu fais partie de ceux qui croient aux recettes magiques et que tu réussiras à te départir de toutes tes mauvaises habitudes en cliquant des doigts, tu perds ton temps, cet article n’est pas pour toi.

Si au contraire, tu es prête à prendre ta vie en main et à t’accorder la possibilité de réussir à aller au bout de tes projets, je t’invite à poursuivre ta lecture.

Bref, si au cours des derniers jours, tu t’es retrouvé dans une de ses situations :

  • Tu as pris la décision mieux planifiée afin d’éviter de faire la course contre la montre.

  • Ta résolution, c’est de penser à toi, mais tu ne sais pas comment t’y prendre.

  • Tu as un projet à concrétiser, mais tu as l’impression de manquer de temps pour mettre à exécution ton plan.

Sache que cet article peut te permettre de transformer l’impossible en possible.

D’abord, sache que le temps est une denrée très rare de nos jours et que c’est un cadeau précieux que la vie nous offre de pouvoir vivre une journée terrestre de plus. Chaque lever de soleil supplémentaire est une bénédiction et, même si chaque être humain dispose de 24 heures par jour, il n’en demeure pas moins qu’on ne sait pas à l’avance de quoi sera constitué demain! Loin de moi est l'idée d’être pessimiste, mais honnêtement, à quoi est-ce que ça sert de remplir notre agenda de rendez-vous auxquels on se présente de reculons si on ne sait même pas si on va être vivant pour pouvoir s’y rendre? «Notre deuxième vie commence le jour où on réalise qu’on en a qu’une » et/ou on accepte de savourer pleinement l’instant présent, ça tout le monde le sait, mais comment pouvons-nous l’appliquer concrètement alors que quand on regarde notre agenda, on a l’impression que notre vie ressemble à une To do liste?

Je ne sais pas comment tu te sens quand tu lis cette dernière phrase, mais moi, juste en l’écrivant, j’en ai des frissons…

Honnêtement, je le sais que j’ai une date de péremption et que s’est uniquement dans l’instant présent que je peux m’épanouir, mais étant mère de deux enfants, dont une fillette de 9 ans dyspraxique et un de 15 ans qui a choisi l’alternance sport étude, conjointe d’un homme qui travaille plus de 40 heures par semaine, travailleuse autonome et proche aidante, il me semble que, de prime abord, je n’ai pas le temps de savourer pleinement l’instant présent. Jusqu’à il y a 5 ans, ma vie ressemblait plutôt à une To do liste si bien qu’il y avait des jours ou je n’avais pas le temps de respirer parce que j’étais minutée à la minute près.

Fort heureusement, dans mon cas, j’ai trouvé des trucs et des stratégies afin de planifier ce qui doit l’être de la bonne façon. Aujourd’hui, je t’ouvre mon cœur afin de te les partager. Je ne prétends pas être une femme parfaite ni connaître la science infuse, mais si cela a fonctionné pour moi, il est possible que ça puisse avoir le potentiel de transformer ton année 2020. C’est pourquoi j’ai décidé de t’offrir 8 stratégies simples et sans tracas. Si tu les appliques un peu comme tu le ferais avec une recette, planifier 2020 peut devenir un véritable jeu d’enfants!

  1. N’achète pas un agenda!

D’abord, sache que la première stratégie que j’ai à te dévoiler va te paraître à la lecture assez surprenante, surtout venant d’une complice de projet, n’est-ce pas? Ce n’est pas une blague pour m’assurer que tu es toujours réveillé durant ta lecture, quand j’offre un accompagnement logistique à mes clients, je leur suggère de ne pas acheter un agenda ni même d’en utiliser un virtuel. À mon avis, l’agenda est un outil de gestion trop rigide pour deux principales raisons. Premièrement, dans un agenda, toutes les cases sont minutées, ce qui fait en sorte qu’on est porté à planifier tout en moindre détail y compris le moment de nos pauses et ceux où nous rencontrerons les gens que nous aimons durant nos temps libres. Ensuite, dans un agenda, il y a souvent beaucoup d’espace, ce qui nous permet d’écrire notre fameuse To do liste… Le vendredi, juste le fait de réaliser qu’on n’a pas réussi à tout faire ce qui était à l’horaire, cela augmente notre niveau de stress, ce qui fait en sorte qu’on ne passe pas une belle fin de semaine puisqu’au lieu de se ressourcer, on pense à notre To do liste qui devra être réévalué la semaine suivante, et ainsi de suite tout au long de l’année.

À la place de l’agenda, je t’invite à utiliser deux outils de gestion indispensables afin de planifier efficacement, soit le planificateur et le carnet de notes. Contrairement à l’agenda, le planificateur permet d’avoir une vue d’ensemble mensuel sur une seule et même page. Cet outil est idéal pour résumer les grandes lignes des 12 prochains mois, mais aussi pour marquer nos rendez-vous et définir, en quelques mots, nos priorités de la semaine. Si bien utilisé, il nous permet d’économiser beaucoup de temps en lecture lorsque nous tentons de trouver le meilleur moment pour vaquer à telle activité ou rencontrer telle personne, mais nous aide à ne pas faire de To do liste trop longue, puisqu’il y a moins d’espaces que dans un agenda standard. Aussi, il se transporte facilement puisqu’il est plus léger que l’agenda. Le planificateur peut même être virtuel puisque plusieurs téléphones intelligents offrent la possibilité d’établir un calendrier mensuel au lieu de journalier, ce que je conseille vivement de faire. Le deuxième outil de gestion que j’utilise, en complément à mon planificateur, c’est ce que j’appelle mon carnet de notes. À l’intérieur, j’y inscris tout ce qui me passe par la tête dans le courant d’une journée. Tout y passe, que ce soit des idées pour mon prochain livre, mes petites victoires quotidiennes ou le nom de la personne avec qui je souhaiterais partir en voyage prochainement. Ce petit carnet est en quelque sorte ma bible et mon aide-mémoire qui me suit partout où je vais. Comme un journal intime, je m’en sers quand j’ai des élans créatifs, mais aussi pour me libérer de certaines émotions qui deviennent trop lourdes. Il est mon compagnon de route et depuis que j’utilise cet outil, je suis plus heureuse et mieux organisée parce qu’au lieu de garder en tête tout ce qui peut être évacué grâce à l’écriture, cela m’allège énormément, ce qui diminue mon niveau de stress.

Et si cette année, on faisait l’inverse, c’est-à-dire penser à soi au lieu de penser aux autres?

2. Un premier réflexe qui rapporte gros!

Lorsque j’étais au Cégep, une de mes enseignantes m’expliquait que pour commencer l’année du bon pied, je devais non pas planifier ma session et les moments ou je devrais me consacrer sur la remise de tels travaux scolaires, mais bien de planifier mes vacances! À l’époque, ce conseil me faisait sourire parce que je me disais que de toute façon, même si je les planifiais, je ne pourrais pas en profiter puisque je n’avais pas d’argents. Par contre, en fin de compte, je constate que c’est elle qui avait raison. En effet, comment est-il possible de prendre des vacances si elles ne sont pas planifiées au calendrier? La vie passe tellement rapidement qu’il est nécessaire de se réserver du temps pour décrocher et se ressourcer, ce qui nous aide à refaire le plein d’énergie. Il y a 3 ans, alors que je commençais une toute nouvelle année, j’ai repensé avec cette enseignante que j’appréciais et je me suis dit pourquoi pas? Avant même d’ouvrir mon planificateur, je me suis installée, seule avec moi-même, et j’ai réfléchi à toutes les pauses-bonheur que je pourrais prendre tout au long de l’année afin de me faire du bien. D’abord, j’ai écrit dans mon carnet de notes tous les endroits que je souhaitais visiter tout en étant réaliste au niveau du budget. Je l'ai ensuite, divisé en deux catégories soient celles que je ferais dans le cadre de mes vacances et celles que je pouvais faire tout au long de l’année en partant en escapade d’au plus 3 jours. Enfin, j’ai trouvé une plage horaire à l’agenda pour chacune de ses escapades soit durant mes vacances, de longs congés ou des fins de semaine ce qui m’a permis de passer d’avoir du plaisir tout au long de l’année et de me ressourcer chaque saison. Le simple fait de savoir qu’il ne me restait que 2 ou 3 semaines avant ma prochaine escapade me motivait au quotidien, ce qui m’aidait à traverser la période des grands froids d’hiver ou de terminer une tâche au travail que je redoutais de faire.

Je te recommande fortement de mettre au calendrier ce que tu feras au cours de tes prochaines vacances et, si possible, de les planifier dans le temps parce que cette bonne habitude peut te permettre de déployer tes ailes.

3. Connais-tu ton trio du bonheur?

Quand je rencontre une nouvelle personne, la première question que je lui pose, concerne ses passions. Instinctivement, mon interlocuteur me sourit et fièrement, il m’indique qu’il exerce tel ou tel métier. C’est alors que je le regarde à nouveau droit dans les yeux et que je lui repose la question concernant ses passions et les activités qu’elle aime pratiquer. Très souvent, à mon grand étonnement, la personne me répond qu’elle n’en sait rien. Si par hasard, elle me confie qu’elle se passionne pour l’écriture, le théâtre ou les arts martiaux et que j’ose lui demander à quelle fréquence elle s’adonne à cette activité, très souvent, la réponse ressemble à : « j’aimerais tellement faire ceci ou cela, mais je n’ai pas le temps! ». Quel dommage d’avoir 24 heures par jour et 365 jours en une année et de ne pas avoir le temps que de faire autre chose que son métier, que très souvent, nous détestons! N’est-ce pas?

Afin d’être certain de te réserver du temps aux activités que tu préfères, le tout dans l’optique de trouver un équilibre entre ta vie professionnelle et ta vie personnelle, je t’invite à planifier, dès le début de l’année, ton top 3 des activités dont tu souhaites absolument réserver du temps au calendrier pour t’y adonner. Ce top 3, je l’appelle mon trio du bonheur. Il peut être consommé seul ou en bonne compagnie, l’important, c’est de s’y adonner régulièrement et avec assiduité.

Par exemple, en faisant l’exercice, il y a quelques jours, je me suis rendu compte que j’adorais le tam-tam. La pratique de cet instrument me permettait de me détendre, ce qui améliorait, par la suite, ma concentration, donc, par ricochet, ma productivité au travail. Hélas, je n’ai plus de Djembé depuis que mon plus vieux l’avait brisé. Le fait de me rendre compte que le tam-tam me manquait et de prendre la décision de m’adonner à ce divertissement en 2020 m’a permis de faire des recherches sur les médias sociaux afin de m’en acheter un nouveau. À ma grande surprise, il y en avait un à vendre à un prix très abordable à quelques minutes à pied de chez moi. Résultat, j’ai un nouveau Djembé, mais aussi une nouvelle activité à pratiquer avec mon fils, parce que lui aussi a réalisé que cette activité lui manquait. C’est agréable de s’amuser avec son adolescent au lieu de le voir confiner au dans sa chambre ou utiliser sa technologie avec laquelle il est habitué à passer tout son temps libre.

4. Rares sont les tops 10 qui ont une réelle valeur!

Je ne sais pas si tu t’es déjà amusé à dresser la liste de toutes les personnes que tu avais vue au cours d’une seule et même année… L’an dernier, j’ai fait le test! En fait, j’ai additionné le nom de toutes les personnes qui étaient inscrites au calendrier au cours de l’année qui venait de se terminer. Résultat, j’avais rencontré plus d’une cinquantaine de personnes au cours du mois de janvier jusqu’à la mi-février. Quand j’ai réalisé que le 2/3 de ses personnes étaient des inconnus ou des personnes auxquelles je ne tenais pas sincèrement et que je n’avais pas réservé le moindre moment avec ma meilleure amie, je me suis découragée! C’est alors que m’est venue l’idée de dresser la liste de mes 10 doigts de la main. Cette liste est composée des 10 personnes les plus importantes pour moi et pour lesquelles il est indispensable de réserver du temps au cours de l’année qui s’en vient. Évidemment, il peut s’agir de mes enfants, de mon conjoint, de certains membres de ma famille, mais aussi cette liste peut être composée de plusieurs personnes positives qui augmentent mon taux vibratoire par leur simple présence à mes côtés.

Si ce n’est déjà fait, je t’invite à te poser la question suivante : si tu étais sur une île déserte, quelles sont les 10 personnes avec qui tu souhaiterais vivre? Le fait d’y réfléchir permet d’augmenter une réelle valeur humaine et de mieux planifier ton année. Enfin une liste qui en vaut la peine parce qu’à partir de celle-ci, tu pourras réserver des plages horaires pour des personnes qui sont chères à ton cœur et qui te drainent vers le haut!

C’est lundi, tant qu’à se lever, aussi bien le faire du bon pied!

En début d’année, on planifie l’essentiel, c’est-à-dire nos vacances, les activités qui nous passionnent et les gens avec qui nous souhaitons passer des moments précieux, mais quand est-il du quotidien? Comment fait-on pour planifier nos semaines tout en gardant du temps libre pour nos élans de spontanéité? Voici deux bonnes questions qui méritent d’obtenir plus de réponses… Après tout, tant qu’à se lever le lundi, aussi bien le faire du bon pied. N’est-ce pas? Les 4 prochaines stratégies peuvent te permettre de planifier l’essentiel de la semaine afin de garder le focus sur ce qui est réellement important pour toi tout en tombant dans le piège de l’éternel qui n’en finit plus de finir.

5. Petites victoires deviendront grandes!

Lorsque le réveil matin sonne le lundi matin, au lieu de l’éteindre et de se lever de mauvaise humeur, je t’invite à commencer la semaine encélébrant tes bonnes nouvelles! Pas seulement celles qui t’ont propulsé vers les plus hauts sommets, mais plutôt toutes celles qui t’ont permis de vers un pas vers l’avant. Par exemple, si tu as pris le temps d’aller marcher durant la fin de semaine ou si tu as réussi à terminer une tâche au travail que tu repoussais depuis déjà des semaines, prends le temps de les écrire dans ton carnet de notes et d’en être reconnaissant.

Après tout, s’est en célébrant quotidiennement ses petites victoires que celles-ci deviendront grandes! Si le cœur t’en dit, pourquoi ne pas faire l’exercice chaque jour? Peu importe ce que tu penses de cette stratégie, voir le bon côté des choses est toujours plus efficace que de rester confiné dans notre canapé à écouter à la télévision les mauvaises nouvelles. N’est-ce pas?

6. Il y a toujours une urgence plus importante que les autres.

Au travail comme à la maison, nous avons toujours mille et une choses à faire. Parmi notre liste de tâches à accomplir, il y en a qui sont réellement importantes et d’autres qui le sont moins. Faire le tri parmi toutes nos priorités chaque semaine nous permet d’y voir plus clair. Pour ce faire, je t’invite à maximiser ton temps en cernant l’urgence de la semaine ainsi que les 5 priorités qui sont secondaires. Booster ses résultats, à l’aide d’une seule et unique priorité, c’est possible et c’est ce que je fais chaque semaine depuis maintenant plus de 18 mois. Ainsi, même si en regardant mon planificateur j’ai l’impression d’avoir une montagne de travail qui m’attend, je choisis de mettre le focus sur le plus gros caillou au lieu de la montagne. Cela réduit mon anxiété, me permet d’être plus productive, mais surtout évite de me décourager parce qu’honnêtement, quand je suis découragée, rien n’avance…

7. Prévenir, c’est guérir!

Cerner sa principale priorité de la semaine, c’est une bonne habitude à prendre, mais en toute humilité, j’avoue que ce truc ne fonctionne pas toujours parce que dans la vie, l’être humain a la fâcheuse habitude de procrastiner. De plus, une multitude d’imprévus peuvent survenir, ce qui fait en sorte que certaines priorités ne peuvent pas être réalisées dans les délais prévus initialement. Enfin, en tant qu’être humain, nous traversons tous des défis au quotidien qui peuvent également retarder certains délais que nous nous sommes fixés. C’est pourquoi, pour que ça fonctionne réellement, il est essentiel, lorsqu’on établit notre priorité de la semaine de se poser la question suivante : qu’est-ce qui peut m’empêcher d’y arriver?

Normalement, répondre à cette question c’est mettre le doigt sur le bobo avant que la problématique ne survienne. Donc, d’y trouver des solutions plus facilement le bon moment venu ou d’accepter de lâcher-prise si le défi anticipé ne survient. Dans mon cas,trouver ce qui pourrait m’empêcher de réaliser ma priorité ou l’éventuel défi que je pourrais rencontrer en cours de semaine, c’est comme faire une visite chez le docteur quand je ne suis pas malade, ça permet de prévenir au lieu de guérir! Encore une fois, c’est bénéfique pour mon équilibre émotionnel et ça m’aide à avancer vers la réalisation de mes rêves. Il m’est souvent arrivé d’avoir une multitude de tâches à accomplir pour la concrétisation d’un projet d’un client et physiquement, je ressens que j’ai besoin de sommeil ou que je suis préoccupée par un défi familial. Juste le fait de m’en rendre compte me permet de me désengager de certains rendez-vous moins importants, de repousser certains délais qui peuvent l’être ou tout simplement de prendre plus de pauses durant ma journée. Le tout, dans l’intérêt du projet qui me tient à cœur, mais aussi pour respecter mon corps qui me demander de ralentir la cadence.

8. Émettre une intention, propulser son rêve!

Je ne le dirai jamais assez, tout part d’une intention. À mes yeux, la plus belle des réussites part d’une intention sincère et se vit dans l’ouverture et l’accueil. Chaque semaine, en plus de célébrer mes bonnes nouvelles, de cibler ma principale priorité et d’anticiper mes défis qui pourraient m’empêcher d’avancer, je prends le temps d’émettre une intention sincère. L’intention pour moi, ça peut être une locomotive puissante qui me donne la motivation nécessaire pour me propulser vers les plus hauts sommets, mais l’intention, ça peut aussi être un mot phare ou un geste que je décide volontairement de poser afin de ralentir la cadence ou d’accepter de travailler dans le plaisir tout simplement. Cette intention, je l’écris dans mon planificateur, dans mon carnet de notes, mais aussi je la rends visible sur un post-it sur mon bureau, dans le salon, la cuisine et même la salle de bain parce que c’est à partir de cette intention que mon cerveau captera l’essentiel et aidera mon corps à poser les bonnes actions pour alléger mon cœur. Selon moi, c’est l’ingrédient le plus important afin de s’assurer de faire de 2018, une merveilleuse année!

Bref, planifier, c’est essentiel, mais il ne faut surtout pas oublier que ta vie vaut beaucoup plus qu' une To do liste. La spontanéité à bien meilleur goût et c’est en s’accordant du temps pour les imprévus et les élans de spontanéité qu’on parvient à pouvoir vivre de beaux moments dans l’instant présent. Planifier 2020 est un jeu d’enfants, mais il faut savoir se poser les bonnes questions et poser les bonnes actions pour y parvenir.

Bonne et heureuse année 2020. Santé, paix, joie, amour et abondance! Que cette planification t’élève vers les plus hauts sommets et que l’impossible devienne enfin possible.

Cordialement,

Suzie Champagne,

La complice des auteurs et conférenciers

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020  créer par Suzie Champagne